HYPNOSELorsque j’ai visionné ce documentaire, je me suis dit : on parle la même langue en sophrologie ! La distinction sophrologie – hypnose n’a lieu d’exister que lorsque l’hypnothérapeute a un discours très suggestif et dans la relation qu’il a avec les personnes qu’il accompagne. Le sophrologue remet la personne au coeur de sa vie, en lui redonnant toute son autonomie et la possibilité de faire ensuite par lui-même et de développer ses ressources, ses potentiels.

La sophrologie s’attache à développer la conscience, l’hypnose s’adresse à l’inconscient. Cependant, quand on parle de conscience et d’inconscient, tout est tellement proche et mêlé …

De plus, l’hypnose ayant été beaucoup utilisée par Caycédo en préalable à la création de la sophrologie, je pense que ceci explique cela… A réfléchir !